Vote utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives
 

Alvin

Alvin Guinanao

 Le Silat Buka Lingkaran (SBL) est indonésien. Il mélange les influences de Java et de Sumatra, la tradition et les évolutions de l'indonésie d'aujourd'hui. Il est le fruit du travail d'Alvin Guinanao, élève de Steven Benitez et résidant à Londres.

Ce Silat est très fluide, dynamique, puissant, et gère aussi bien le combat debout que le combat au sol, et le passage de l'un à l'autre. De plus, dans la plus pure tradition des arts Javanais, ce Silat est beau.

Silat Buka Lingkaran signifie "cercle ouvert" (open circle), et décrit l'esprit et la philosophie de ce système martial.

Le mot "ouvert" représente la conscience du pratiquant de son environnement et de son entraînement pour une évaluation juste de ses capacités, à se défendre par exemple, dans un univers en perpétuel changement, afin éviter de se retrouver piégé dans une pratique sclérosée et repliée sur elle-même.

Le "cercle" représente la connexion avec le corps dans sa capacité à frapper, bouger, esquiver, fuir, contrer, dans un flot de mouvement continu.

Le cercle représente également l'aspect psychologique et émotionnel de l'art martial : toutes les informations et stimulis extérieurs ont un effet sur les pensées, les sensations, les émotions, les perceptions et donc finalement sur la manière dont on bouge ou répond à une menace.

Enfin le cercle représente l'espace d'entraînement où l'on cherche à sans cesse à se ressourcer physiquement, psychologiquement, émotionnellement, pour progresser, repousser sa limite, explorer ses zones d'ombre pour trouver cette fluidité et cette sérénité qui libère notre plein potentiel.

La pédagogie du SBL est une approche holistique de l'art martial couvrant tous les aspects de la formation du corps, de l'esprit et de la self-defence. Le registre d'étude couvre la mobilité et le combat au sol et debout et le passage de l'un à l'autre, les saisies, les clés, les projections, et la fluidité d'enchaînement de toutes ces techniques. Les postures sont codifiées au moyen de quatre animaux : le chat, le tigre, le crocodile et la tortue, permettant une mémorisation aisée, et une compréhension de la logique de mouvement.

stage à Toulouse

Stage à Toulouse en février 2013

Le côté « interne » de l'art réside dans le Kembangan (danse fleurie) qui est un enchaînement de mouvements lents fait dans un esprit de relaxation, comme une méditation qui aide à améliorer l'équilibre, la fluidité, le sens du rythme, la concentration, le centrage, la confiance en soi et son niveau de conscience.

Ce programme est valable pour tous les âges, pour les hommes et les femmes, que l'on soit débutant ou déjà expérimenté dans un autre art martial.

Entraînement en extérieur

Le credo du SBL est que la progression en art martial n'est pas de chercher à égaler ou dépasser quelqu'un (professeur ou maître), mais de laisser émerger notre voie personnelle et créer ainsi un changement bien plus enrichissant que de chercher à reproduire quelqu'un.

C'est là que réside la beauté de cet art en ce sens qu'il reste dans le même chemin culturel, et garde ses racines traditionnelles, mais qu'en même temps son expression change, évolue constamment selon la personnalité et les choix du pratiquant.


Le site d'Alvin Guinanao

Sa chaîne Youtube